25 ème

25e Festival de Vendôme : la dernière de Cristóbal Pazmiño avant de passer la main

25e Festival de Vendôme : la dernière de Cristóbal Pazmiño avant de passer la main

Cristóbal Pazmiño, créateur et directeur artistique du Festival de Vendôme, cédera sa place à l’issue du concert des Gipsy Kings le 9 juillet prochain.

Du 1er au 9 juillet, le Festival de Vendôme, organisé par l’association Guitares au gré du Loir, sera de retour pour une 25e édition durant laquelle Cristóbal Pazmiño vivra ses dernières heures en tant que directeur artistique.

Laurent Le Guidec prend le manche

À l’initiative de l’événement, né en 1997, le professeur de guitare d’origine équatorienne a décidé de « prendre plus de temps pour soi », en léguant sa fonction de directeur artistique bénévole à Laurent Le Guidec, déjà à l’œuvre cette année et bénévole depuis le début du festival.
« Avec le temps, il y a de la fatigue de devoir sans cesse relancer les gens, d’aller à des rendez-vous avec des élus, de devoir se battre pour que l’événement existe », assure Cristóbal Pazmiño, désormais grand-père, qui a œuvré depuis le début pour faire venir des artistes des quatre coins du monde.
168 artistes et groupes de 36 pays différents

« Dès la première édition, nous avons eu des guitaristes du Brésil et de l’Argentine qui sont venus pour zéro franc. En se développant, on a pu payer les artistes dès la troisième année du festival », se remémore le directeur artistique. En vingt-cinq ans, ce sont 168 artistes et groupes venant de 36 pays différents qui sont venus à Vendôme.

Parmi eux des pointures, comme l’Australien Tommy Emmanuel qu’il a fallu caler « sept ans à l’avance » pour s’assurer de sa présence. « Des grands noms de la guitare sont passés au Minotaure. Encore aujourd’hui, certains ne me croient pas quand je leur dis les personnes qui sont venues et il y en a encore énormément qui sont dans ma liste d’attente. Tous les jours, on est sollicités avec des propositions d’artistes. »

Les Gipsy Kings en invités d’honneur
Pour cette version 2022 du festival, les têtes d’affiches sont les Gipsy Kings, dont les discussions pour les programmer ont débuté en 2019 avant la crise sanitaire. « On retrouvera également l’Équatorien Bolivar Sarmiento, qui avait été un des coups de cœur du public car presque l’ensemble de la salle l’attendait à la fin de son concert en 2019. »

Emmenés par l’un des fondateurs, Tonino Baliardo, les Gipsy Kings seront en concert à Vendôme.

Emmenés par l’un des fondateurs, Tonino Baliardo, les Gipsy Kings seront en concert à Vendôme.
© (Photos Nanda Gonzague)


Une nouvelle fois, la programmation est éclectique allant du swing au jazz en passant par de la pop/rock italienne. Outre la semaine de juillet, trois dates sont proposées les 20 et 21 mai ainsi que le 17 juin, dont le concert aura lieu, pour la première fois, à l’espace culturel de Lunay.
« Des guitaristes venus pour zéro franc »« Par le passé nous sommes déjà allés à Villiers-sur-Loir et à Danzé, mais ce n’est pas forcément notre souhait de délocaliser le festival car il est nécessaire d’avoir de bonnes installations pour les concerts qu’on propose et le Minotaure s’y prête parfaitement. Il n’était juste pas disponible en juin en raison des élections législatives. »
Outre la dernière de Cristóbal Pazmiño, l’édition 2022 du festival sera aussi la première, en tant que présidente, pour Alison Morchipont, élue en janvier dernier à la tête de l’association organisatrice.
Infos et réservations au 02.18.10.44.35 ou via www.vendomeguitarfest.com ou à la billetterie située 57 rue du Change, ouverte le mardi, jeudi, vendredi et samedi de 10 h à 12 h et de 16 h à 19h. Tarifs : de 10 à 15 € par concert (à l’exception des Gipsy Kings au prix unique de 45 €).

 

Des bonus pour l’anniversaire ?

Outre une programmation dans laquelle les Gipsy Kings font office de tête d’affiche, l’association Guitares au gré du Loir prévoit plusieurs temps forts pour cette édition pas comme les autres. « On est en train de travailler sur la sortie d’un livre dans lequel on retrouvera des photos de Vendôme ainsi que des partitions écrites sur la ville par des artistes venus dans le cadre du festival. L’idée, c’est de montrer que la commune en a inspiré certains », asssure Cristóbal Pazmiño, directeur artistique du festival. Outre cet ouvrage, des manifestations extérieures en public auront lieu « si le soleil est de la partie » durant la semaine du 1er au 9 juillet « dans des lieux de la ville que l’on ne dévoile pas pour l’instant » ainsi que dans des communes voisines. Deux masterclass, une de blues et une de chanson française, seront également organisées les 4 et 11 juin avec, respectivement, Jean-Louis Besnard et Laurent Le Guidec.

Newsletter du festival

Important : aucune des données que vous nous fournissez ne sera communiquée à des tiers à des fins commerciales et/ou publicitaires

© 2022 Guitares au Gré du Loir - Mentions légales